L'Illusion du contrôle


Dans notre rapport au chien nous reproduisons trop souvent notre façon d’être avec le monde qui nous entoure. Notre volonté de tout contrôler, tout façonner, tout formater nous aveugle et nous fait oublier que l'être que nous avons en face de nous est vivant, capable de ressentir, analyser, interpréter. Nous perdons de vue que le chien aussi agit en fonction de ce qu'il perçoit, de ce qu'il ressent, et non comme l'«animal machine» de Descartes !dsc 0012

«Pour éduquer correctement son chien, le maître doit acquérir une certaine culture canine. Pour cela, il faut apprendre à observer son chien, apprendre à le comprendre pour réagir en fonction des réactions de celui-ci. Le chien nous parle, il faut simplement apprendre à « l’entendre » et à interpréter correctement ce qu’il montre.
Nous, humains, nous avons perdu le langage gestuel qui est celui du chien. Nous devons réapprendre ce langage pour éviter des incohérences entre ce que nous demandons verbalement et ce que notre corps exprime.»


Trop souvent l'humain veut contrôler le chien, alors qu'il est plus valorisant, plus gratifiant d'obtenir du chien qu'il soit capable de se contrôler, d'adapter son comportement à la situation, à l'environnement... Cette méthode n'est pas une suite d'attitudes et d'aptitudes mais bien «un tout», avec une autre attente du chien...Elle est un état d’esprit, une philosophie, une façon d'être et de faire. Son objectif est de donner des éléments pour mieux connaître le chien et pour développer l'attention, l'écoute mutuelle et la compréhension homme-chien.
 
Share on Facebook