Sans leurres ni artifices

La punition, la récompense alimentaire, l’éducation par le jeu, les attitudes exubérantes demandées aux maîtres sont vécues comme des passages obligés, pas comme des choix éducatifs. Proposer une alternative, une méthode qui respecte aussi le tempérament du maître, sans artifices, sans leurres apporte un grand réconfort et une grande satisfaction aux propriétaires.
dsc 0016

L’homme se concentre sur le leurre en vue de l’accomplissement d’une action par le chien, comme une idée fixe qui le taraude, et il ne peut plus même envisager d’écouter son chien. L’homme et le chien enfermés dans ce système sont incapables de traduire par leur comportement des degrés d’émotion. La complicité, la confiance n’existent pas. Le plaisir est celui d’un seul. Dans cette configuration, l’homme n’apprend rien de la culture de son chien et le chien n'apprend rien de la culture de l’homme. La belle machine se grippe au carrefour des cultures.

La méthode que j'emploie ne s'articule pas autour de leurres (friandises, jouets...) ,d'articfices ou d'intruments coercitifs (colliers à pointes ou électriques...).

Une approche basée sur l'observation, la reconnaissance et la compréhension de la culture canine.

Par cette prise de conscience il devient possible de mettre en place un mode de communication simple, harmonieux et respectueux du chien. La découverte de l'impact de votre gestuelle, de vos déplacements, de vos regards, de vos caresses... sur votre compagnon permet de gommer nombre d'incohérences qui parasitent cette communication et peuvent rendre le quotidien difficile. Le chien, face à ces incohérences peut en effet développer des comportements non souhaités qui, peu à peu, dégradent votre relation. La sociabilité joue également un rôle important dans mon approche, car qui mieux qu'un chien peut communiquer avec votre chien ? En tant qu'animal social, ces contacts et interactions sont primordiales pour l'épanouissement et le développement de votre compagnon !
 

Objectifs

  • Amener votre chien à collaborer de son plein gré, pour le seul plaisir de votre compagnie (sans leurres, sans cris, sans violence) !
  • Vous permettre de découvrir que votre chien vous "parle", vous apprendre à l'observer et le comprendre.
  • Vous amener à la mise en place d'un langage commun pour installer une réelle relation de confiance et une écoute réciproque.

Share on Facebook

L'Illusion du contrôle


Dans notre rapport au chien nous reproduisons trop souvent notre façon d’être avec le monde qui nous entoure. Notre volonté de tout contrôler, tout façonner, tout formater nous aveugle et nous fait oublier que l'être que nous avons en face de nous est vivant, capable de ressentir, analyser, interpréter. Nous perdons de vue que le chien aussi agit en fonction de ce qu'il perçoit, de ce qu'il ressent, et non comme l'«animal machine» de Descartes !dsc 0012

«Pour éduquer correctement son chien, le maître doit acquérir une certaine culture canine. Pour cela, il faut apprendre à observer son chien, apprendre à le comprendre pour réagir en fonction des réactions de celui-ci. Le chien nous parle, il faut simplement apprendre à « l’entendre » et à interpréter correctement ce qu’il montre.
Nous, humains, nous avons perdu le langage gestuel qui est celui du chien. Nous devons réapprendre ce langage pour éviter des incohérences entre ce que nous demandons verbalement et ce que notre corps exprime.»


Trop souvent l'humain veut contrôler le chien, alors qu'il est plus valorisant, plus gratifiant d'obtenir du chien qu'il soit capable de se contrôler, d'adapter son comportement à la situation, à l'environnement... Cette méthode n'est pas une suite d'attitudes et d'aptitudes mais bien «un tout», avec une autre attente du chien...Elle est un état d’esprit, une philosophie, une façon d'être et de faire. Son objectif est de donner des éléments pour mieux connaître le chien et pour développer l'attention, l'écoute mutuelle et la compréhension homme-chien.
 
Share on Facebook